Ouvrir son coeur dans une démarche psychothérapeutique peut surprendre ! Et pourtant ... le coeur est l'empereur du corps, son champ magnétique est puissant. Nous nous sommes construits et sommes devenus une personnalité avec un Ego et un système de protection bien "ficelé" pour palier un manque d'amour dont souvent nous nous sentions responsables. Nous nous sommes adaptés aux comportements et aux traits de caractère de nos figures nourricières en nous déguisant avec nos plus beaux costumes et masques du "Faux Moi". Nous avons renoncé, à ce moment là, à laisser vivre notre être naturel pour devenir celle ou celui qui allait plaire à notre entourage. Nous nous sommes recouverts d'un "par-dessus", une "belle" cuirasse, afin de nous protéger inconsciemment des blessures d'abandon, rejet, trahison, dévalorisation, humiliation, non-reconnaissance et maltraitance. Aujourd'hui, nos souffrances psychologiques, nos résistances, nos projections et nos transferts sont des "demandes d'amour". L'ouverture du coeur permet de prendre conscience des comportements dysfonctionnels qui n’ont plus de raison d'être. Nous ne sommes plus ce bébé, cet enfant, cet adolescent ou cet adulte d'hier qui refoule ses besoins d'amour non satisfaits, nous pouvons répondre nous-même à nos besoins. L'ouverture du cœur transforme nos perceptions, guérit nos blessures et développe notre intuition. Elle demande néanmoins du courage, de l'honnêteté et du dépassement de soi afin de voir l'amour au-delà des apparences. Nous ne pouvons pas changer les événements

ni les autres, mais nous pouvons changer de regard sur eux. Et ce changement de regard change nos expériences de vie.